Les Romains

Marcus Caelius

Bien qu’il ait été le capitaine de la 18e légion lors de la bataille de Varus (« centurio primi ordinis »), le nom de Marcus Caelius n’est pas mentionné par les historiens antiques. Au service de l’empereur, il avait défendu ses soldats et les intérêts romains jusqu’à sa mort.
Marcus Caelius a laissé ses marques ailleurs.
Après qu’il a été tué au combat et que la nouvelle de sa mort est arrivée sur le Rhin, son frère Publius a décidé de lui ériger une pierre commémorative où il était stationné avant la bataille fatidique. Il s’est donc rendu chez un tailleur de pierre et a commandé une pierre commémorative, semblable à une pierre tombale:
Il voulait que le relief montre son frère Marcus dans son uniforme militaire et avec tous ses honneurs militaires. De plus, les portraits de Privatus et de Thiaminus devaient être situés à côté de lui..
Les deux hommes étaient les esclaves de Marcus. Ils ont été libérés quelques années plus tôt et en tant qu’hommes libres, ils étaient toujours reconnaissants de ce que leur ancien seigneur avait fait pour eux. Comme d’habitude, eux et leurs familles seraient enterrés avec leur patron dans la même tombe. Marcus a également commandé un encadrement pour la pierre commémorative dans le style d’un temple: un pignon décoré, des ornements et des rubans flottants ont été attachés aux coins du toit du temple. Une inscription sous le relief était destinée à commémorer le sort de son frère.
Le travail du tailleur de pierre répondait au désir de Publius…
La tombe ou pierre commémorative de Marcus Caelius a été trouvée entre Xanten et Birten, Fürstenberg. Il était fait de calcaire de Lorraine. Il mesure 1,37 m (4 pi 6 po) de haut et 1,08 m (3 pi 6 ½ po) de large.

Traduction de l’inscription
Pour Marcus Caelius, fils de Titus, de la circonscription de Lemonia, (né à) Bologne, capitaine (« centurio primi ordinis ») de la 18e légion, 53 ½ ans. Il est tombé dans la bataille de Varus. Les restes mortels (de ses) affranchis peuvent (aussi) être enterrés (ici). (Son) frère Publius Caelius, le fils de Titus, de la circonscription de Lemonia, a fait ériger (cette pierre commémorative) (pour lui).
Afin de comprendre le texte, les mots qui sont sous-entendus dans l’inscription ont été ajoutés entre parenthèses.

Inscription latine
M (arco) Caelio T (iti) f (ilio) Lem (onia tribu) Bon (onia)
o (rdini) leg (ionis) XIIX ann (orum) LIII s (emissis)
cidit bello Variano ossa
nferre licebit P (ublius) Caelius T (emissis) iti) f(ilius)
Lem (onia tribu) frater fecit
Les abréviations utilisées sur la pierre commémorative sont écrites entre crochets. Les mots définitivement vérifiés de l’inscription qui manquent aujourd’hui en raison de sa destruction sont ajoutés entre crochets.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.